La Chanson du Mois

DONNA,DONNA

Donna Donna est une chanson écrite en yiddish par l’écrivain Aaron Zeitlin sur une musique de Sholom Secunda.

Composées en 1940-41, les paroles décrivent la condition d’un petit veau ligoté que l’on mène à l’abattoir et constituent un parallèle avec la situation des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.
Le mot apparemment sans signification Dona est une abréviation d’Adonaï (Dieu).

De nombreux artistes ont inscrit cette chanson à leur répertoire et notamment Joan Baez et Donovan.
En France la chanson est connue par la version de Claude François dont les paroles s’écartent radicalement du texte original.

Nous vous proposons ICI la version de Nehama HENDEL donnée en France en 1965.

Paroles :

L’est un petit veau sur une carriole
Avec une corde ligoté
Là-haut dans le ciel, une hirondelle vole
S’amuse et virevolte de tous côtés
Le vent rit dans les blés
Il rit et rit et rit
Il rit toute la journée
Et la moitié de la nuit

Dona, dona, dona, dona,
Dona, dona, dona, dona,

Le petit veau crie, le paysan lui dit :
– Qui donc t’oblige à être un veau ?
Tu n’avais qu’à être un petit oiseau
Tu n’avais qu’à être une hirondelle
Le vent rit dans les blés
Il rit et rit et rit
Il rit toute la journée
Et la moitié de la nuit

Dona, dona, dona, dona,
Dona, dona, dona, dona,

Les pauvres petits veaux, on les entrave
A l’abattoir on peut les tuer
Mais qui a des ailes au loin peut s’envoler
Et n’est l’esclave de personneLe vent rit dans les blés
Il rit et rit et rit
Il rit toute la journée
Et la moitié de la nuit


Dona, dona, dona, dona,
Dona, dona, dona, dona,….

 


logo-doulsauc-petit