La Chanson du Mois

Le chanteur Marc Ogeret, connu notamment pour ses interprétations des poèmes d’Aragon, est mort lundi 4 juin à l’âge de 86 ans.

Il avait commencé sa carrière au début des années 1960 dans plusieurs cabarets de la rive gauche, à Paris.
Il avait reçu en 1962 le prix de l’Académie Charles-Cros. Il avait également été nommé chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 1983.
Interprète d’Aragon mais aussi de Jean Genet, Pierre Seghers et d’Aristide Bruant, il avait à son répertoire la plupart des chants révolutionnaires qui ont fait l’histoire de France.

écouter:

MAINTENANT QUE LA JEUNESSE

Maintenant que la jeunesse
s’éteint au carreau bleui
Maintenant que la jeunesse
machinale m’a trahi

Maintenant que la jeunesse
tu t’en souviens souviens-t-en
Maintenant que la jeunesse
chante à d’autres le printemps

Maintenant que la jeunesse
n’est plus ici n’est plus là
Maintenant que la jeunesse
suit un nuage étranger

Maintenant que la jeunesse
a fui , voleur généreux
me laissant mon droit d’aînesse
et l’argent de mes cheveux
Il fait beau à n’y pas croire
Il fait beau comme jamais

Quel temps quel temps sans mémoire
on ne sait plus comment voir
ni se lever ni s’asseoir
Il fait beau comme jamais

C’est un temps contre nature
comme le ciel des peintures
comme l’oubli des tortures
Il fait beau comme jamais

Frais comme l’eau sous la rame
un temps fort comme une femme
un temps à damner son âme
Il fait beau comme jamais

Un temps à rire et à courir
un temps à ne pas mourir
un temps à craindre le pire
Il fait beau comme jamais.

 

Louis  ARAGON