Partir en livre

Mercredi 8 juillet de 14h30 à 16h00 au stade, sous les arbres.

Les livres sortent de la bibliothèque à la rencontre des enfants. Lecture à haute-voix des albums.

Venez découvrir les meilleures histoires d’animaux, des plus classiques aux nouveautés.

Un goûter sera offert aux enfants. Apporter couvertures et coussins !

La distanciation physique pourra être garantie grâce à l’espace, et du gel hydroalcoolique sera à disposition.

 

Nouveautés d’après confinement

Paupières closes coupées au canif, lèvres parfaitement dessinées, l’air imperturbable. Royal même. Au début, elle a cru qu’il lui plaisait, ce petit. Seulement voilà, cinq mois plus tard, elle a changé d’avis. Ça arrive à tout le monde, non ? Elle voudrait le rapporter à la maternité.
Ecriture moderne et acérée pour ce roman Un loup quelque part.

Dans Nos espérances, le lecteur suit trois jeunes filles impétueuses, inséparables dans le Londres des années 1990 en pleine mutation.
Puis les années passent jusqu’à leur 35 ans. Chacune regarde ce que les deux autres ont… Facettes de l’amitié au fil du temps. Beaucoup d’humanité et d’intelligence.

Dans Une machine comme moi dont le monde est très proche du nôtre, Charlie fait l’acquisition d’un Androïde Adam doté de l’intelligence artificielle la plus perfectionnée qui soit. Mais non seulement Adam fait la court à la femme de Charlie mais de surcroit il supporte mal les imperfections du monde-notamment le mensonge. Roman subtil à l’humour noir.

 

Le dernier roman de Michel Bussi nous emmène dans les îles Marquises où des lectrices participent à un atelier d’écriture avec un célèbre auteur. Mais dans les eaux bleues du Pacifique, une disparition transforme leur séjour…

Harlan Coben, lui, nous emmène dans les bas-fond de New-York. Paige, la fille de Simon et d’Ingrid, s’est enfuie et est devenue junkie. Quand la police leur apprend que le petit ami de leur fille a été assassiné dans le taudis qu’il partageait avec elle, ils tentent de la retrouver.

Un appel au secours au milieu de la nuit. Une vallée coupée du monde. Une abbaye pleine de secrets. Une forêt mystérieuse. Une série de meurtres épouvantables. Une population terrifiée qui veut se faire justice. Un corbeau qui accuse. Une communauté au bord du chaos. Une nouvelle enquête de Martin Servaz.La Vallée est le nouveau thriller de Bernard Minier.

Le dernier roman de Joël Dicker se tient au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses où une nuit de décembre, un meurtre a lieu . L’enquête de police n’aboutira jamais. Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.

La dame de Reykjavik est une trilogie de Ragnar Jonasson. Dans le premier tome, Hulda, inspectrice proche de la retraite, veut reprendre une dernière enquête non élucidée. L’île au secret, deuxième tome, se situe 15 ans auparavant. Isolement, paysages extrêmes, beauté sauvage de l’Islande.

Dans La vie est un roman de Guillaume Musso, il y a d’un côté de l’Atlantique, une grande romancière, Flora. Sa fille de trois ans a disparu. De l’autre, un écrivain au coeur  broyé. Lui seul détient la clef du mystère.

Les acquisitions d’avril

Le livre  Ma mère, ma légende  est l’histoire de la famille de l’auteure, qui commence en 1872 à Châteauvillain et s’y termine quatre générations plus tard en 2018.

Victoria Mas, primo-romancière, signe un roman riche et inspiré, Le bal des folles, sur le sort des femmes  envoyées à l’hôpital de la Salpêtrière, symbole de l’oppression féminine au XIXè siècle.

En connaisseur avisé du milieu et de l’histoire du journalisme, Jean-Paul Malaval, nous emmène dans le secret d’une salle de rédaction, au lendemain de la libération dans Rue de la Fontaine-Bleue.

Les grands cerfs, c’est l’histoire de Pamina qui apprend à connaître la nature et les cerfs qui sont en fait tout proche d’elle. Ce livre qui se lit comme un thriller, est plein de poésie, de chagrin et de colère sur la disparition de la beauté dans la nature.

 

Les Refuges, “prix cognac” du meilleur roman francophone au ¨Polar Festival Cognac”, raconte l’histoire de Sandrine, installée en Normandie depuis peu, et qui est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère sur une petite île…

Dans La preuve ultime, un journaliste d’investigation, Ross Hunter, a bien failli ne pas répondre quand au bout du fil, un certain Harry F. Cook lui annonce qu’il a trouvé la preuve irréfutable de l’existence de Dieu…

Bénévole aux affaires non-résolues pour la police de San fernando, Harry Bosh enquête sur le meurtre d’un père et de son fils employés dans une pharmacie. Tandis qu’il est sur la piste d’un trafic de médicaments antidouleurs, il est accusé d’avoir falsifié des preuves pour envoyer un tueur en série dans le couloir de la mort trente ans plus tôt. C’est la Vérité aux deux visages de Michael Connelly.

 

Les acquisitions

Dans Changer l’eau des fleurs, Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Hymne au merveilleux des choses simples.

Vous découvrirez  dans Là où chantent les écrevisses, le destin exceptionnel d’une petite fille qui grandit seule, abandonnée de tous, dans les marais de Caroline du Nord. Gros succès aux Etats-Unis pour ce roman qui allie l’amour au milieu naturel.

Après le remarqué Les pêcheurs, Chigozie Obioma livre un deuxième roman splendide, La prière des oiseaux, qui raconte la destinée tumultueuse d’un jeune éleveur de volailles, prêt à tout pour conquérir la femme aimée. Une fable virtuose sur le destin à la mode igbo.

 

Dans les policiers, nous avons les derniers romans de  trois auteurs que certain(e)s attendent : Arnaldur Indridason avec les fantômes de Reykjavik , Karine Giebel avec Ce que tu as fait de moi et Jussi Alder Ossen avec Victime 2117.

Parmi les romans de terroir, Didier Cornaille nous livre une plaisante évocation des mutations de l’agriculture dans le Morvan sur 1/2 siècle dans Le chemin de la Roncerai.

Christian Laborie, écrit Les bonheurs de Céline, où, dans les cahiers qu’elle destine à son arrière-petite-fille, l’héroïne nous fait revivre son existence de paysanne cévenole, tendre au coeur mais dure à la tâche.

Quant à Christian Signol, dans Même les arbres s’en souviennent, c’est Lucas, trente ans, fondateur d’une start-up, nostalgique de la terre corrézienne, qui propose à son arrière-grand-père d’écrire le récit de sa vie en échange de la réfection de la maison de famille.

 

L’atelier attrape-rêve en image

Première partie : les enfants ont pu s’immerger dans le monde des indiens grâce aux Pawnees et leurs chevaux ( conte du Vieux cheval borgne et boiteux ) et grâce à Castor-Têtu à la conquête de sa première plume d’aigle.

Deuxième partie : beaucoup plus longue celle-là. Adam Michon nous a montré comment créer son propre Attrape-Rêve grâce à un cercle, du fil, une aiguille, de la laine, des perles et des plumes pour une touche finale magnifique.
Parents et enfants sont d’accord : c’est très simple quand on a compris…
Bravo à tous !

Atelier parents/enfants

Mercredi 19 février -10h00-

Première semaine des vacances, le mercredi matin, ne loupez pas l’atelier de fabrication d’un attrape-rêve.

En introduction à cette matinée, vous pourrez découvrir  l’histoire d’un petit indien prénommé Castor-Tétu.

 

 

Expo Photo

Du 9 au 15 Février  venez découvrir l’exposition intitulée “Fabuleuses Hébrides”  de Franck Fouquet , auteur et photographe.
Le vernissage aura lieu Dimanche 9 février à 16h en présence du photographe.
Horaires de visite :
Matin : du lundi au samedi : 10h à 12h
Après-midi : mardi et vendredi : 16h à 19h
Samedi : 14h à 18h

Site du photographe Franck Fouquet : www.franckfouquet.eu

Acquisitions enfants

Loup Gris n’a rien mangé depuis cinq jours. Mais aujourd’hui, il a trouvé le piège parfait : se déguiser !
Dans le salon de coiffure pour Monstres, l’assistant s’est enfui, il a eu peur. Alors le coiffeur demande à Oscar s’il veut bien rester pour l’aider , juste pour l’après-midi ! Oscar accepte.
Minimoni, elle, s’ennuie. C’est dimanche et elle trouve le temps bien long. Mais que pourrait-elle bien faire ?

Le voyage de Romi est un album drôle, au graphisme magnifique, et qui fait vraiment voyager !

Voici trois albums pour les plus jeunes avec une petite Lina très drôle, un escargot pas stressé et un Max et lapin aux pages qui s’ouvrent sur chacun des rêves de Max, quand il sera grand.

Vous voyez Kévin, c’est une princesse? Les autres peuvent bien rigoler, il s’en moque !
Le monstre,quant à lui, se sent tout barbouillé par ses émotions. La couleur des émotions est un grand livre pour aider les enfants à comprendre ce qui leur arrive.
Et le Tétrodon, il se pourrait bien que votre enfant le connaisse déjà mieux que vous !

Des bibliothèques de rue à Doulaincourt-Saucourt

Hier matin c’était l’implantation des bibliothèques de rue:

Effectivement, la mobilisation des employés municipaux était totale pour effectuer les travaux d’implantation des bibliothèques de rue sur la commune de Doulaincourt-Saucourt et c’est dans la bonne humeur que se réalisait l’opération technique d’implantation. Continuer la lecture de « Des bibliothèques de rue à Doulaincourt-Saucourt »