La Poésie du mois

 LA FILLETTE / LE CRI?

 
Sur la plage, une fillette. La fillette a des parents, ses parents ont une maison, la maison a une porte et deux fenêtres.?
En mer, un bâtiment de guerre joue
?à la chasse aux piétons sur la plage :
?quatre, cinq, sept personnes
?tombent sur le sable mais la fillette en réchappe de justesse.?
Une main de brume, ?
une main providentielle, l’a secourue. Elle crie : Papa ! ?
Papa ! Lève-toi et rentrons. La mer n’est pas pour nos semblables ! ?
Gisant sur son ombre dans le tourbillon de l’absence, ?
le père ne répond pas.??

Sang dans les palmiers, sang dans les nuages. ??

Sa voix l’emporte plus haut et plus loin que la plage. ?
Elle crie dans la nuit des landes, ?
mais nul écho à l’écho.?
Elle devient alors le cri éternel dans une dépêche urgente?
qui perd de son urgence lorsque les avions
?reviennent bombarder une maison qui a une porte et deux fenêtres !

Mahmoud DARWICH

 

Considéré comme l’un des plus grands poètes arabes de sa génération, Mahmoud Darwich est né en 1941 à Al-Birweh, en Galilée, alors en Palestine sous mandat britannique et aujourd’hui dans l’Etat d’Israël. Il est décédé en 2008 à Huston aux USA.

mahmoud-darwich

pour en savoir plus voir ICI le site qui lui est consacré.


logo-doulsauc-petit